Marc Guillemot, troisième à mi-parcours sur le monocoque Safran